• PANLOR hello !


    Lundi 25 Novembre 2013 à 10:35
    Panlor

    Aller, je  me lance  pour donner l'exemple.  

    Ryma (fille),  j'ai  28 ans,  je suis  médecin  à Nancy. Voilà 4 ans maintenant que j'ai croisé par  hasard la route d'une flûte de pan dans une  vitrine de  magasin de  musique. Jouant  de  la flûte traversière,  et  plutôt  sur un mode  folklorique et  à l'oreille, je  m'interessais beaucoup aux flûtes du  monde.  Alors  je me suis  dit pourquoi pas la flûte de pan ? Je suis  toujours passionnée de flûtes du monde mais la flûte de pan a pris  une place privilégiée.  J'ai  erré pendant une  bonne  année  avant  de  pouvoir  trouver une  première  Gibonus convenable ce qui  m'a  amenée  à découvrir  le  site de  Gilles Patrat. Quel  travail  au  service de la flûte de pan !!! Et  puis  là, encore  j'ai  attérit un peu par hasard au stâge  de  flûte de  pan à Boscodon en 2011.  Je  me dis  à postériori, que  j'ai bien fait de  ne  pas trop me soucier de  la distance... Là  j'ai  été  touchée par la foudre  bienveillante  de  Michel Tirabosco et  Gilles Patrat. Sans  doute  un héritage  du  dieux pan... Et  depuis  je  fais  mon petit  bout  de chemin avec  cet instrument qui  mérite de faire  aussi le sien en France.  Aidons là  encore un peu... Je joue depuis 2 ans sur  une  flûte Préda que m'a proposé Michel.  Je  crois  que  je  me situe  définitivement dans  la  case "brodeurs"... mais  il y a  pire.... 

    J'ai entrepris de  créer  le  CLAIMM avec un ami  qui joue du  OUD, en  grande  partie  pour  parler de  cette flûte de pan  et des autres instruments  dans  la  même  configuration en France.  L'avenir  nous dira si  l'idée valait le  coup... 

    Mardi 4 Mars 2014 à 13:16
    SébastienMertesMusic

    Moi c'est Sébastien, 32 ans, actuellement chercheur dans la plus grade entreprise de France (e).

    Excellente idée ce forum, qu'il prospère encore d'avantage pour promouvoir vraiment la flûte de pan en Lorraine et partout ailleurs. j'ai moi-même pu constater la curiosité des gens par rapport a cet instrument que l'on a pas l'habitude d'entendre sonner en tant normal, a part les flûtes Sud-Américaine, ce qui n'a rien a voir avec les flûtes roumaines appelées naï.

    J'ai bien cru un moment que j'étais le seul a en faire dans l'Est de la France ou tout du moins le seul qui veuille avoir le cran de se mettre a découvert et puis la persévérence de se demander si y en avait d'autres a porter ses fruits, grace au CLAIMM de panlor, "le ciel c'est éclaircie" et les echanges fructueux et constructifs que l'on a depuis notre prise de contact en vallent la peine, me sauvant même d'une situations critique avec une de mes flûtes.




    Vous devez être membre pour poster un message.